Le débat public

Print

Le Débat Public portant sur l’opportunité, les caractéristiques et les objectifs du projet de 3ème ligne de métro s’est tenu du 12 septembre au 17 décembre 2016.

Header TAE

Consultez la page du débat public

 

Les trois objectifs visés, comme dans tout Débat Public, étaient :

  • d'informer le public sur l’opportunité, les caractéristiques et objectifs du projet ;
  • d'assurer l’expression la plus large possible du public à l’aide de différents supports ;
  • d'éclairer le maître d’ouvrage par de nouveaux éléments d’appréciations.

Pour les atteindre, la Commission Particulière du Débat Public a déployé de nombreux dispositifs aussi diversifiés que complémentaires.

 

Quelques chiffres clés

80 rencontres publiques

  • 1 atelier préparatoire
  • 4 grandes réunions publiques
  • 12 focus groupes
  • 16 débats mobiles
  • 6 rencontres en entreprise
  • 4 rencontres à l’université
  • 5 ateliers cartographiques
  • 5 conférences débats
  • 26 auditions publiques d’experts Restitution de l’expertise complémentaire
  • 1 dialogue 3D

3 000 participants

83 points de vue exprimés

  • 43 cahiers d’acteurs
  • 40 contributions

314 questions posées sur le site du débat public

  • 4 000 conversations lors des débats mobiles
  • Près de 5 000 questionnaires renseignés

 

 

Vignette

 

Au terme de ce débat, la Commission Particulière du Débat Public a formulé plusieurs recommandations dans le compte-rendu du Débat Public :

 

  • Partager le portage politique du projet, le rendre plus lisible
  • Bien articuler les concertations à venir
  • Prolonger la dynamique de participation
  • Libérer les données importantes et étudier les alternatives à travers la mise en place d’un conseil scientifique

 

Le 29 mars 2017, le SMTC a décidé par délibération la poursuite du projet dans ses caractéristiques essentielles présentées au cours du Débat Public en tenant compte des enseignements de ce dernier dans les dispositions suivantes :

  • la mise en place d’un Conseil Scientifique indépendant, composé d’experts dont la fonction essentielle sera de veiller à la complétude et à la pertinence des études et démarches entreprises par le SMTC => Délibération prise au CS du 29 mars.
  • La nomination d’un garant par la CNDP, chargé de veiller à la mise en œuvre des modalités d’information et de participation du public jusqu’à l’enquête publique => Le 5 avril 2017, la CNDP a désigné M. Jean-Claude RUYSSCHAERT garant de la concertation post débat-public
  • la poursuite de l’information et la participation du public en mettant en place notamment des outils d’information sur le projet prenant en compte l’expérience acquise au cours du débat public (rencontres avec les habitants du territoire, création d’un espace dédié à la concertation sur le site internet, un magazine du projet), la mise en place d’un panel citoyen, le recueil de l’expertise d’usage territorialisée du public à travers un outil spécifique et des appels à projets innovants.

 

 

 

Retour vers la page projet