Lutte contre le virus Covid-19 : nouvelles modalités d’accès au métro

01/04/2020
Print

Lutte contre le virus Covid-19 : nouvelles modalités d’accès au métro

01/04/2020

A compter de jeudi 2 avril 2020, dans le cadre de la lutte contre le virus Covid-19, Tisséo modifie les conditions d’accès au métro, tout en maintenant la gratuité totale d’accès à son réseau bustram-métro.

Pour sécuriser les déplacements des personnes amenées à utiliser le métro pour leurs déplacements essentiels et notamment pour les personnels soignants, dès jeudi l’accès au métro nécessitera à nouveau un acte de validation par un titre de transport en cours de validité.

Le 2 avril, le métro retrouve son contrôle d’accès par le biais de la validation des abonnements et tickets, téléchargés gratuitement s’il s’agit d’abonnements ou remboursés après utilisation pour les autres titres.

Comment obtenir son titre de transport pour accéder au métro ?

- Les voyageurs détenteurs d’une carte Pastel peuvent obtenir gratuitement un titre de transport valable jusqu’au 30 avril. Ce titre pourra être renouvelé si besoin jusqu’à la fin du confinement. Le rechargement sur la carte se fera gratuitement sur les distributeurs en station ou via l’application Pass Easy.

- Les voyageurs qui ne possèdent pas de carte Pastel auront la possibilité d’acheter des tickets pendant toute la période de confinement sur les distributeurs dans les stations de métro :

  • Ticket 1 Déplacement à 1,70 €
  • Ticket 10 déplacements à 13,70 €
  • Pass Dérogatoire 1 jour à 3 €

Ces tickets seront intégralement remboursés à l’issue de la période de confinement. Pour obtenir le remboursement, un formulaire de demande de remboursement des tickets magnétiques sera disponible courant avril sur le site tisseo.fr. Ce formulaire devra être complété et envoyé à Tisséo accompagné des tickets utilisés.

Pendant la durée du confinement, cette mesure de gratuité temporaire est instaurée sur le réseau de transport afin de faciliter les déplacements des personnes qui travaillent dans les services vitaux. Le confinement étant la règle pour tous les autres voyageurs suite aux décisions gouvernementales